Personnel

Il était une fois, la mythomanie d’un gars…

Hello la team,  j’espère que vous passez un bon weekend. Le temps est au cocooning donc mettez le à profit.

L’histoire d’aujourd’hui est brève et rigolote.  Avez-vous déjà eu à faire à un.e mythomane? Je ne vous le souhaite pas sinon.

Je fréquentais un dragueur célibataire avec enfant qu’on va surnommer #Yoan.  Sur les réseaux sociaux, Yoan n’a rien à avoir avec qui il est en réalité. Le jeune-homme se faisait passer pour un riche, porteur de marques etc, alors que dans la vraie vie 🤫, bref il faisait genre alors qu’au fond il n’avait rien.

J’ai vu la situation mais je ne l’ai pas blâmé parce que les RS, je sais comment ça marche. On avait l’habitude de traîner ensemble sur ma petite bécane (en gros j’étais son zemidjan man = conducteur.rice de taxi moto). Il venait chez moi, on se promenait, je faisais à manger, ou on sortait manger des fois mais c’était toujours en budget commun.

Un jour arriva l’anniversaire de sa fille, Yoan me dit « tu dois faire un cadeau à la petite, lui payer des boissons etc » et m’accompagner pour qu’on la voit. Cela ne me dérangeait aucunement, j’ai pris mes dispositions pour faire plaisir au bébé de papa.

En Afrique, précisément chez moi au Togo;  culturellement quand tu invites une fille au restaurant c’est à toi le gars de payer l’addition, mais l’émancipation fait que la femme participe quand elle veut.

Un de ses quatre, je dis à Yoan « chaque fois on fait fifty-fifty, soit un homme et invite moi au restaurant« .  Comme un digne et fidèle mythomane, il m’a sorti son speech d’enfer et le rendez vous fut pris.

Le soir là j’étais nerveuse et super fatiguée  parce que je venais de batailler pour retirer des habits chez le tailleur, mais comme j’avais mis le gars au défi je voulais coûte que coûte voir s’il allait honorer son engagement.

Les signes annonciateurs ne prévoyaient rien de bon; comme d’habitude, je l’ai récupéré en chemin pour nous rendre au pseudo restaurant; la surprise c’était un fastfood un peu chic et spacieux.

On passe la commande , on mange et vint le moment de payer la facture. Masqué par une blague, Yoan me sort « Chacun paie ce qu’il a mangé« . J’étais ….. mais cela ne m’a pas vraiment étonné; j’ai rétorqué en demandant s’il comprenait le concept « inviter au restau », le gars recommence tout un discours.

Bref j’ai coupé court, j’ai payé les 2500 XOF de nourriture que j’ai mangé ≅ 4 € ; j’ai pris mes clés, mes clics et clacs et je suis rentrée chez moi sans oublier de lui mentionner d’oublier notre pseudo amitié.

Leçon apprise :  A chaque fois qu’on vous invite quelque part, ayez toujours les moyens de vous en sortir quand l’autre voudra  vous faire un sale coup, c’est très important.

Sur ce je vous souhaite bonne fin de weekend et  bon début de semaine. Prenez soin de vous💕💋.

#balancetonmytho en commentaire on va rigoler.

 

Vous pourriez aussi aimer

10 Commentaires

  • Répondre
    Yan
    7 octobre 2018 à 17 h 07 min

    Hum un vrai mytho. Si. Deux ya pas

    • Répondre
      safitude
      7 octobre 2018 à 17 h 34 min

      Ils sont nombreux surtout dans la ville ci où je suis🙆

  • Répondre
    Deluxe🙄
    7 octobre 2018 à 19 h 11 min

    Loool ils sont partout 😂😂 et toujours des garçons c’est abusé tu n’as pas les moyens pourquoi faire genre 🙄🙄 brfff la société y oblige des fois mais c’est ABUSER DEH ….

    • Répondre
      safitude
      8 octobre 2018 à 20 h 51 min

      hahaha, mais il y a aussi les filles je te jure, elles sont passées maître dans l’art de la mythomanie

  • Répondre
    Wiwielook
    7 octobre 2018 à 23 h 12 min

    Vrai mytho celui-là. Le monde évolue, mais les mythomane ne cessent d’augmenter. Vraiment dommage.

    • Répondre
      safitude
      8 octobre 2018 à 20 h 53 min

      Tu as tout dit grande sœur, merci d’être passée sur mon blog 🙂

  • Répondre
    Cybelle
    8 octobre 2018 à 0 h 38 min

    Je les détecte tellement de loin que

    • Répondre
      safitude
      8 octobre 2018 à 20 h 54 min

      Mdrrrrrrrrrrrrr, CYBELLE comment arrives-tu à les repérer?

  • Répondre
    Ombeline
    8 octobre 2018 à 2 h 18 min

    C’est ce qu’on appelle « invitation à la française  » trop fort hein… lol

  • Répondre
    safitude
    8 octobre 2018 à 20 h 54 min

    Ombeline à la française c’est bien clair, chacun connaît son rôle. Dans mon histoire là c’est carrément autre chose

Laisser une réponse