Love

Le phénomène « Maîtresse d’un homme marié » : suite et fin

Maîtresse d’un homme marié / lasafitude / Vie de couple / relation amoureuse / triangle amoureux

Hello mes loulou j’espère que vous allez bien !

On se retrouve aujourd’hui pour la deuxième partie et la fin de notre sujet de discussion.

La bible dit deux choses essentielles liés à ce phénomène ; il s’agit de l’adultère et de la polygamie.

Qu’est-ce- que l’adultère ? C’est tout simplement une personne mariée qui s’aventure dans une relation sexuelle avec tout autre être avec qui elle n’est pas mariée. Dans ⌈Exode 20, 14⌋ il est écrit « tu ne commettras point d’adultère » ; ce qui veut dire qu’en se mariant, les deux partenaires s’engagent à s’être fidèle pour la vie et ce peu importe les situations. La bible sanctionne l’adultère dans ⌈Hébreux 13,4⌋ : « Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. ». J’en conclus que l’impudicité est logée à la même enseigne.

Qu’est-ce que la polygamie ? C’est le moyen que la société a trouvé pour permettre aux hommes de contracter plusieurs unions légitimes simultanément ; mais cette même société condamne la polyandrie 🤣. Bien que Dieu ait permis dans l’ancien testament aux hommes d’avoir plusieurs femmes, il n’a pas établi la polygamie. À Adam, il a bien donné une seule femme qu’est Eve. Il a rattrapé le coup en envoyant son fils mourir pour nos péchés et restaurer la monogamie. Dans ⌈Matthieu 19 : 4 et 5⌋, Jésus répondit ceci quand on l’a interrogé sur la question : « Au commencement, le créateur fit l’homme et la femme, et dit : c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. ». On a bien dit 2 formeront 1 et non 3, 4, ou 5. Cette prescription sera plus tard soutenue dans ⌈1 Corinthiens 7 : 2⌋ : « Que chaque homme ait sa propre femme et que chaque femme ait son propre mari ».

Si le christianisme préconise la monogamie, l’islam par contre autorise la polygamie sans toutefois l’imposer et limite le nombre de femmes pour un homme à 4 ; cependant, avant qu’un homme ne prenne une deuxième femme, il doit avoir l’accord de la première, et les traiter de manière égale ; mais on sait que rien n’est respecté. Par contre, je pense que les deux religions censurent l’infidélité.

Les écritures sont claires et elles devraient être respectées, mais on va dire la chair est faible. À ce niveau, ce sont les chrétiens exemplaires qui vont s’attaquer à moi ; je ne vais pas vous rater ! Mais que Dieu me pardonne si je blasphème ; aussi ne venez pas faire les gens outrés super heureux dans vos couples alors qu’il y a des irrégularités.

Je suis une femme et au grand jamais je ne voudrais partager mon homme avec qui que ce soit ; si je l’accepte, c’est que je ne l’aime pas ou plus ; mais même, j’aime être la priorité, le centre d’attention, l’unique et je veux savoir que mon homme est à moi seul.

Si rien ne justifie le fait d’aller voir dehors, il faut dire qu’il se présentent situations où sans le savoir, et sous le poids de toutes les tâches domestiques et l’éducation des enfants, les femmes négligent leur corps et n’entretiennent plus la flemme ; mais hohoho l’homme peut délicatement l’amener à s’en rendre compte et l’épauler pour que tout revienne à la normale au lieu d’aller voir ailleurs.

Nous avons le cas où des retours de couche conduisent certains hommes hommes à tricher et ça je ne le tolère point. A t’elle conçue l’enfant seule ? Elle a sacrifié son corps pour faire ta progéniture et tu viens dire qu’elle pue du vagin ou que ça s’est élargi, blablabla, are you creazy?

D’autres hommes vont dehors, parce que leur femme n’arrive pas à enfanter, mais dans ce cas, je trouve juste d’informer la femme en question du désir d’aller construire sa progéniture avec une autre afin qu’elle décide si oui ou non elle peut s’en accommoder.

Les pires sont ceux qui sont comblés sur tous les plans à la maison, mais vont quand même voir ailleurs juste par envie.

J’insiste sur la responsabilité de l’homme parce que c’est généralement lui qui va courtiser une femme dehors jusqu’à ce qu’on qualifie celle-ci de maîtresse ; donc messieurs et mesdames les juges sociétaux, vous vous en prenez à la mauvaise cible ; veuillez revoir le système. Certes, elles ont leur tort des fois, mais si tout ceci arrive, c’est souvent parce que la majorité de nos mâles n’arrive pas à contrôler leur bangala (appareil génital).

Mon conseil à toutes les femmes qui se retrouvent dans cette situation, est de quitter cette relation si vous savez qu’elle ne vous amènera nulle part, car le karma va vous gifler fort. Si vous ne pouvez pas pour des raisons vraiment justifiées, alors respectez la femme de ce monsieur en étant discrètes. Ne cherchez pas à rivaliser ou à lui faire du mal et surtout prodiguez des conseils au monsieur pour qu’il la traite bien et qu’il assume ses devoirs de mari et père à la maison. Fixez-vous quand même un temps pour atteindre vos objectifs et dégagez de là. Pour celles qui sont amoureuses et savent que ça va aboutir à quelque chose de concret, je ne peux rien vous dire d’autre que bonne chance et bon ménage.

À ces hommes qui vendent du rêve aux filles, de grâce arrêtez ! À ces hommes qui vont vilipender leurs épouses auprès de leurs maîtresses, s’il vous plaît arrêtez ! À ces hommes qui cachent leur statut et embarquent les filles dans une aventure risquée, pardon arrêtez !. Si vous n’aimez plus votre femme ou que vous ne voulez plus d’elle, demandez le divorce et obtenez le avant de passer à autre chose. Vous n’aimeriez pas qu’on traite votre sœur ou votre fille de la même manière dont vous traitez vos femmes.

Je me suis toujours répétée qu’une femme doit se faire à l’idée que l’homme ira voir ailleurs malgré tous les privilèges qu’il a chez lui, c’est d’ailleurs ce que la société nous conditionne à accepter. Pour moi, cet état d’esprit permettrait à la femme de moins souffrir en cas d’effectivité du délit. Mais je viens de me rendre compte que c’est encourager l’anormal du moment où on demande à la femme de s’assujettir ; et c’est insulter ces hommes qui malgré tout, demeurent fidèles à leurs épouses. On dit souvent qu’on attire à soi ce à quoi on pense, alors je pense à partir d’aujourd’hui que rien n’excuse l’infidélité du sexe masculin, si tout exclut l’infidélité du sexe féminin (une femme est une personne qui a aussi des désirs et des envies) néanmoins chaque être trahi est libre de gérer cette situation comme bon lui semble (repartir sur de nouvelles bases, faire une thérapie de couple, ou divorcer).

À tous ceux qui ne sont jamais sortis avec des personnes mariées, mais ont déjà entretenu une relation avec le copain ou la copine d’autrui, vous n’êtes pas meilleurs. Vous avez pratiqué la fornication.

À tous les partisans d’une prétendue norme ou morale, revoyez vous, parce que si on fouille bien , vous n’êtes pas des saints.

Je pense que ça a plus été un coup de gueule qu’un avis, parce que j’en ai marre des diktats de la société.

Le débat est ouvert en commentaire et ce dans le respect et la courtoisie.

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis et sur vos différents réseaux sociaux pour que la famille s’agrandisse 🤗 . Bisous

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    Georgette
    17 mai 2020 à 9 h 51 min

    J’adore j’adore. Sœur tu as tout dis. Bonne continuation. Dieu te bénisse

    • Répondre
      safitude
      17 mai 2020 à 13 h 32 min

      Merci ma puce 🙏🏾🥰

Laisser une réponse