Voyages

Basilique Notre-Dame de Fourvière

Ce weekend j’ai fait la rencontre de l’évêque Philipe BARBARIN, et il m’a béni 🙂 (oui je suis chrétienne et j’en ai pas honte).

Un petit tour dans ma ville de cœur et j’ai profité pour visiter la basilique Notre-Dame de Fourvière, l’âme de Lyon. Se situant sur la colline de Fourvière #lacollinequiprie, c’est un haut lieu de la vie spirituelle et culturelle de Lyon, et ce depuis l’antiquité. Considérée comme le premier site touristique du département du Rhône, elle participe énormément à la renommée internationale de la ville. La basilique est aussi un lieu culturel qui offre un magnifique panorama de Lyon au mont blanc. Avec une histoire de plus de 2000 ans, le sanctuaire marial de Fourvière est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La chose qui m’a le plus marqué en cet endroit est le mélange culturel (arabes, africains, asiatiques, chrétiens, musulmans etc). Les gens viennent des quatre coins du monde avec des idéologies différentes mais partagent l’amour et profitent de la sérénité de cet endroit pieux et magnifique.

Sur cette visite en images, je vous souhaite une très bonne semaine sous la protection du très haut.

La vue sur Lyon depuis la colline de Fourvière

 

Notre-Dame

 

L’ange

 

La Vierge de Millefaut (1892) : C’est le cœur de la Basilique dédié à l’Immaculée Conception donc à la maternité divine de Marie. Elle présente l’enfant Jésus bénissant les fidèles.

 

Des bougies allumées par des fidèles après leur prière

 

Une des huit chapelles latérales réservées dans les contreforts de la basilique (ces chapelles présentent des scènes se rapportant à « La vie de Marie ». Elles se composent toutes d’un autel, d’un retable et d’un fronton. Chacune d’elle a été décorée par un sculpteur différent).

 

Un des six vitraux dessinés par Georges Decôte (déclinaison selon différents aspects la royauté de la Vierge dans le ciel).

 

En haut : les trois coupoles représentent Marie unie aux trois personnes de la Sainte Trinité : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Elles expriment la communion de Marie avec Dieu et sa béatitude éternelle.

 

Une des six mosaïques murale consacrées à l’histoire de la Vierge Marie

Vous pourriez aussi aimer

Aucun Commentaires

    Laisser une réponse