Autres

Nappily Ever After ou une femme de tête

Hello la team, <first of all> activez le son en fin d’article, prenez de quoi grignoter, et installez vous pour la lecture.

Avez-vous déjà vu la nouvelle comédie romantique Netflix avec l’actrice Sanaa Lathan défraie la chronique?

Le film en réalité est l’adaptation du premier roman d’une série de huit livres de l’écrivaine Trisha R. Thomas. Il n’est pas tiré d’une histoire réelle comme on pourrait le croire mais il s’en inspire.

LE FILM 

  • Période de lissage et de rajouts

 

Violet JONES, jeune femme afro américaine a grandi avec une mère totalement dans le contrôle. Les questions de tenue et d’apparence ont fait partie intégrante de son éducation. Lissage de cheveux dès l’âge de 11 ans, Violet devait être aussi soignée que les petites filles blanches qui pendant ce temps s’amusaient sans faire attention à cette supposée apparence. Un jour, alors qu’elle était à la piscine, Violet au lieu de se  voir rassurer et valoriser par sa mère suite à des moqueries de ses camarades à propos de ses cheveux bouclées; se voit au contraire réprimander et honteusement traîner à la maison.

Violet est devenue une working-girl à qui tout réussit et sur laquelle tous les regards se retournent au passage. Perfectionniste, elle mène sa vie toujours dans le self control : dressing parfait, mec idéal, carrière épanouissante… mais ses cheveux sont sa réelle obsession. Elle fuit la moindre goutte d’eau et flippe au moindre nuage; elle ne danse pas, et fait des pieds et des mains pour que son petit ami la voit toujours apprêtée même au réveil, pourtant ce dernier tarde à passer aux choses sérieuses.

 

 

Après un accident d’arrosage le jour de son dîner d’anniversaire et ne pouvant joindre sa mère, elle se retrouve dans un salon de coiffure où elle fit  la rencontre de la petite Zoé. Cette dernière assez spéciale comme petite fille, remplaça son après shampoing par un défrisant. Violet put quand même  réussir après toutes ses mésaventures, à se faire belle pour son dîner, fort convaincue que son homme allait lui passer la bague au doigt.

Non satisfaite du chien qu’il lui a offert, elle entreprit la discussion du mariage avec son conjoint qui lui fit comprendre qu’il ne peut pas s’engager avec une femme qui ne prend pas de risque, et qui ne sort pas de sa zone de confort, limite une inconnue.

Elle mit fin à la relation, mais suite à une soirée trop arrosée et sur conseil d’un taxi-man elle entreprit d’aller chercher son ex ; cette fois ci avec ses cheveux bouclés sur la tête, et se rend malheureusement compte  sur place que ce dernier est très vite passé a autre chose.

 

  • Le big chop

Attristée et désespérée, elle rentra chez elle et se rasa la tête comme pour se libérer de tous les préjugés, toutes les interdictions et moqueries dont elle a été victime depuis l’enfance.

Avec un peu de  mal, et avec l’aide de ses amies, elle commence à assumer sa nouvelle apparence et sort de sa zone de confort en prenant plus de risque  au travail.

Elle se rapprocha de Zoé qui incarne la petite fille qu’elle aurait voulu être, et de son père qui se trouve être le propriétaire du salon de coiffure, et qui fabrique des produits naturels pour ses clientes afro.

 

  • La repousse

La relation avec Will, le père de Zoé va de mieux en mieux, mais la mère de Violet  ne la tolère pas.

Elle démissionna de son travail. Elle se remit avec son ex et ils planifient de se marier sauf que ce mariage n’eut jamais lieu quand elle se rend compte que ce dernier n’est pas celui qu’elle croyait et qu’elle voulait comme mari. Il était plus préoccupé par son apparence que par sa personne.

 

  • Nappy life

Elle aide Will à vendre sa gamme de produits naturels pour les cheveux afro et profite de sa nouvelle vie.

 

MON AVIS

Si beaucoup soulèvent le fait que le jeu d’acteurs soit fade, et qu’il y ait de la superficialité, je pense plutôt que ce film touche des sujets importants qui minent la société et que rencontrent les femmes afro.

Ma première interrogation, comment peut-on vivre avec un homme pendant 2 ans sans qu’il ne voit vos vrais cheveux????? Wow! A celles qui arrivent à le faire, je vous dis bravo.

Le choc de la mère quand elle a vu sa fille la tête rasée (????????), m’a choquée et m’a fait rigoler  (trop dans l’excès). Je me suis coupée les cheveux courts  trois fois, et ma mère bien qu’étant professionnelle des cheveux n’ a jamais eu ce genre de réactions (après c’est relatif).

  • Le regard de la société

Lorsque Violet n’avait plus de cheveux, plus personne ne se retournait pour l’admirer. Cela démontre à quel point la société lie la beauté de la femme à sa chevelure. La question de la fausseté est également soulevée; quand tu es fausse c’est à dire en désaccord avec ton intérieur mais affichant une certaine assurance en te conformant aux dogmes de la société, tu attires de la sympathie et de l’admiration, alors que quand tu es naturelle et vraie, personne ne te calcule.

  • La confiance en soi

Je pense que la faute ne vient pas des autres mais de nous même. Du moment où l’on s’accepte et qu’on dégage cette confiance en soi comme Violet au début du film, les autres n’ont pas leur mot à dire et sont en admiration pour nous, qu’on ait la tête rasée, les cheveux crépus ou lissées, la tête colorée etc.

  • Savoir être présent

Je m’adresse surtout aux hommes; c’est trop facile de lister les imperfections de votre femme/conjointe et de l’abandonner pour revenir ensuite quand elle aura travaillé sur sa personne. Au lieu de jouer les frustrés et de prendre la tangente par lâcheté et égo, aidez les à voir ce qu’elles valent réellement, et à en ressortir le meilleur.e Cette manière de faire resserre les liens. Aimez les pour ce qu’elles sont et défendez les devant les autres, ne cherchez pas à en faire des modèles parfaits devant vos amis et les membres de votre famille.

  • Nos parents

Oui nos parents, nos bien aimés géniteurs ne détiennent pas forcement la vérité ni le modèle de vie parfait. A un moment donné de la vie, il faut savoir trouver sa voie et les amener à comprendre. Croyez moi ils sont heureux quand ils se rendent compte que nos nouveaux choix font notre bonheur. Ces derniers doivent inculquer, surtout à leurs petites filles l’amour de soi , l’envie de s’accomplir personnellement et professionnellement à travers ce qu’elles aiment et qui elles sont. Cette éducation éviterait aux jeunes femmes de n’avoir que pour objectif d’être parfaite à s’en oublier pour leur futur mari.

Les raisons pour lesquelles je vous conseille de regarder ce film:

  • Vous passerez un doux moment ;
  • Il évoque la relation très complexe de la femme afro avec ses cheveux (lissage, extensions, etc) ;
  • Il brise l’idée que la féminité de la femme est liée à sa chevelure ;
  • Il montre les commentaires et  railleries que la femme soire subie à propos de ses cheveux crépus et la lutte acharnée de se conformer à un idéal de beauté ;
  • Il fait lumière sur le combat quotidien des femmes afro ;
  • Une histoire d’amour sans happy ending ;

P.S. Ne confondons pas tout, ce n’est pas parce qu’on est nappy, qu’on ne peut plus mettre des perruques ou faire des coiffures protectrices; enfin à mon humble avis.

Je vous dédie cette belle chanson mes amours 🙂

 

As tu déja regardé ce film? Qu’en as tu pensé ? Donne moi tes impressions en commentaire…

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    Glo
    14/10/2018 à 22:23

    Très bel article ????la chanson m’a presque fait pleurer.
    Et non j’ai pas vue le film, la bande annonce me semblait intéressante mais j’attends que ça passe au ciné. Bisous ❤

  • Répondre
    safitude
    17/10/2018 à 18:26

    Hello Mlle Recette, merci ????. J’espère qu’il t’a plu, parce que la petite souris m’a chuchoté que tu n’as pas pu attendre d’aller au cinéma. Bisous

Laisser une réponse